AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

50 Nuances plus Claires - E.L. James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fondatriceavatar
Messages : 4804
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 26
Localisation : Dans les n'étoiles
MessageSujet: 50 Nuances plus Claires - E.L. James Jeu 4 Avr - 19:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Auteur: E.L. James

Editeur: JC Lattès.


La rencontre d’Ana Steele et de Christian Grey, chef d’entreprise ambitieux mais tourmenté, les a précipités dans une histoire d’amour torride qui a irrémédiablement bouleversé leurs existences.

Ana a toujours su que ses amours avec son Cinquante Nuances seraient orageuses : leur vie commune pose des défis que ni l’un ni l’autre n’avaient envisagés. Ana doit apprendre à partager le style de vie opulent de Grey sans sacrifier sa propre intégrité ou son indépendance ; Grey doit surmonter son obsession de tout contrôler, et exorciser les horreurs qui le hantent.

Enfin réunis, ils ont tout : l’amour, la passion, l’intimité, la richesse et une infinité de possibles.

Mais alors même que la vie les comble, le malheur et le destin conspirent pour plonger Ana dans le pire des cauchemars…



Précédents: 50 Nuances de Grey ; 50 Nuances plus Sombres.

_________________
Maybe I am that your diamond lost
미치게 탐나는 좋은 거 말이야

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-square.1fr1.net
Fondatriceavatar
Messages : 4804
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 26
Localisation : Dans les n'étoiles
MessageSujet: Re: 50 Nuances plus Claires - E.L. James Lun 16 Juin - 15:12

Avis sur la trilogie :

Quand je pense aujourd’hui à Anastasia et Christian, c’est le précepte « Je t’aime moi non plus » qui me vient tout de suite à l’esprit. Car il aura finalement fallu trois romans pour qu’ils arrivent tous deux au bonheur parfait. Mais on peut dire que cela a permis de nous tenir en haleine du début à la fin … Ou presque jusque la fin.

Mais revenons au début de notre « trio » (à savoir Christian, Anastasia et moi). J’ai lu les deux premiers tomes il y a de cela plusieurs mois. Une amie me les avait prêté mais a malheureusement dû les reprendre avant que je puisse lire le troisième. A ce moment-là, j’avais été très déçue d’avoir été arrêtée en cours de route, surtout quand on regarde la fin que l’auteure nous réserve pour « 50 Nuances plus Sombres ». Pour véritablement replonger dans son univers, j’ai décidé de reprendre ma lecture du début.

Il faut savoir que la première fois que j’ai lu cette saga, j’avais été un peu « choquée » par le style d’écriture. Car oui, il ne faut pas se leurrer, les « 50 Nuances » ce n’est pas de la grande littérature. Au contraire, avant de paraître en livre, il s’agissait d’une fiction postée sur le net par madame tout le monde. Aujourd’hui, c’est une des sagas les plus lues durant l’année 2013, comme quoi …
Une première imperfection viendrait de la traduction, qui manque cruellement de rigueur. Je ne compte plus le nombre d’erreurs orthographiques ou autres. Je ne suis pas l’as de l’orthographe mais ce genre d’erreurs me bloque quelque peu dans ma lecture. Ca manque donc cruellement de travail syntaxique. Mais une fois que l’on passe au-dessus de cela, on peut pleinement se plonger dans l’histoire. Car finalement tous les éléments y sont pour nous faire découvrir l’histoire de Christian et Anastasia. Ce que j’ai apprécié, c’est que l’auteure ne brusque pas les choses. On voit les personnages s’apprivoiser en douceur avant de finalement tomber dans leur romance endiablée.

Après, les romans répondent à leur réputation : les scènes de sexe s’enchaînent. Un peu trop rapidement même. Pour dire vrai, on lit cela avec plaisir pour le premier roman car c’est avant tout une des raisons de notre lecture (en tout cas, c’était mon cas), mais c’est quelque chose qui m’a très vite lassé. Car au final, ces scènes portent préjudices au reste de l’histoire. Celle-ci n’évolue presque pas et la situation des personnages stagne. C’est d’ailleurs ainsi que je résume la grande partie de l’action du troisième tome : dispute, sexe, dispute, sexe. C’est d’ailleurs cela qui m’en a presque fait décroché.

Et quand j’ai confronté mon avis sur la question avec une autre lectrice, on est arrivée à la même conclusion : il s’agit plus de scènes pornographiques qu’érotiques. Je m’explique, l’érotisme est l’art de raconter les détails qui sont nécessaires, laissant une part de mystère que le lecteur complètera selon son imagination. Ici, on fait face aux scènes dans les plus petits détails et on peut dire que l’on connaîtra tout de la physionomie des personnages, vu le nombre de fois où on les aura « vu » (ou plutôt lu) dans le plus simple appareil.

C’est un style littéraire qui peut plaire ou peut rebuter. Comme je le disais, au début ça me plaisait avant de me lasser. Je désirais vraiment qu’il se passe quelque chose qui fasse bouger les choses entre nos deux héros. Il faudra finalement presque attendre la moitié du dernier tome pour avoir quelque chose de tangible. Car ce qui se passe avant est beaucoup trop prévisible (pour le coup, certains passages m’ont donné l’impression de replonger dans Twilight !).

Concernant le reste de l’histoire, on tombe parfois un peu dans le guimauve, mais dans l’ensemble, l’histoire m’a plu. Je ne suis pas spécialement une romantique, j’ai ainsi beaucoup aimé l’aspect « épicé ». Ca manque de quelques rebondissements supplémentaires cependant, mais dans l’ensemble l’histoire est relativement rythmée, ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas souvent (sauf dans les cas dont j’ai parlé précédemment).

Concernant les personnages, Anastasia est vraiment le cliché de la fille banale (mais belle) qui se trouve embarquée dans une histoire d’amour avec le plus beau parti du pays. Mais j’ai tout de même beaucoup aimé sa personnalité et son caractère. On peut dire qu’elle a beaucoup de mordant et comme pour Christian, cela m’a beaucoup plu. J’aime bien les personnages qui ne se laissent pas marcher sur les pieds.

En ce qui concerne Christian … Ah Christian. Lors de ma première lecture, j’avais été un peu déçue de voir que sa personnalité changeait tellement entre le premier et deuxième tome. J’aurais préféré qu’il garde son mordant de dominant au lieu de s’adoucir. Mais après ma seconde lecture, je trouve que cette évolution psychologique correspond réellement au besoin de l’histoire. Car Christian garde sa part d’ombre jusque la fin et rien ne pourra aller contre cela. Mais les différents évènements qui se déroulent dans sa vie le rendent plus humain, ce qui m’a énormément touché. C’est un personnage très complexe, qu’il est très difficile de suivre dans ses différentes sautes d’humeur, qui peut taper sur les nerfs (j’avoue que pour cela je partageais parfois les sentiments d’Anastasia), mais à travers cette complexité, on côtoie un personnage humain, blessé et comme je l’ai déjà dit très touchant. Je crois qu’il restera un de mes personnages préférés.


C’est une saga que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Certes, certains passages m’ont beaucoup ennuyé et l’aspect érotique (bien que je dirais presque pornographique) m’a lassé, mais dans l’ensemble, E.L. James a réussi le pari d’écrire une histoire. Même si elle n’est pas parfaite, elle mérite d’être écrite et d’avoir fait rêver des millions de lecteurs.
Je ne suis pas sûre de la relire à l’avenir, mais j’ai aimé partager cette intimité avec les personnages, de les voir chacun évoluer à leur manière.


_________________
Maybe I am that your diamond lost
미치게 탐나는 좋은 거 말이야

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-square.1fr1.net

50 Nuances plus Claires - E.L. James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion-Square  :: Once upon a Time ... :: .*. La Bibliothèque .*. :: Les Oeuvres Contemporaines-